• Un Etat sans capitale ?

    Demandez à qui vous le voulez quelle est la capitale de la France. Vous aurez l'air benêt, tant il est connu que c'est Paris.

    Un brin plus difficile, car les connaissances en géographie ont tendance à baisser, vous aurez néanmoins de nombreuses personnes qui vous répondront que Washington est la capitale des Etats-Unis.

    Pour l'Allemagne, certains qui ont raté le film avec Rostropovitch jouant les suites de Bach près du mur démantelé persisteront avec Bonn, mais un bon nombre, quand même, vous répondront qu'il s'agit de Berlin.

    A "qui veut gagner des millions", vous empocherez la somme de 500000 euros si vous répondez "Port-Vila" comme capitale de la république de Vanuotu.

    Ne m'envoyez pas de fleur, j'ai regardé sur Google, et n'ai donc aucun mérite.

    La dernière question portera sur la capitale d'Israël.

    Ne répondez rien ! Partez avec votre demi-million !

    Nous sommes là dans un flou artistique s'il en est. Vous seriez tenté de répondre Jérusalem, mais cela n'est pas reconnu par les institutions internationales.

    Vous pourriez avancer Tel-Aviv, mais ce n'est pas ce qu'ont décidé les israéliens.

    De plus, un certain nombre de pays considèrent qu'Israël n'a tout simplement pas de capitale – sans compter les pays qui considèrent que ce pays n'existe tout simplement pas et parlent d'entité sioniste.

    Tout cela me rend un peu perplexe. Depuis quand sont-ce des organisations internationales qui décident à la place d'un état souverain la ville qui doit être sa capitale ?

    La France a-t-elle dû obtenir l'aval de ces organisations pour faire de Paris sa capitale ?

    Je voudrais apporter quelques précisions, qui sont de nature historique.

    Jusqu'en 1948, il y avait, dans la vieille ville de Jérusalem, une communauté juive et ce, depuis des siècles.

    Entre l'adoption du plan de partage et l'expiration du mandat britannique sur la Palestine, cette communauté a subi un siège terrible et a été expulsée de la vieille ville.

    De nos jours, les opinions occidentales suivent leurs gouvernements dans le refus d'accepter Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël.

    Pourquoi ? – Parce que l'on considère que l'annexion de Jérusalem-est par Israël est illégale.

    Mais cela est un message subliminal, et complètement hors de la réalité historique.

    En effet, c'est dès 1949 qu'Israël a choisi Jérusalem comme capitale, et à cette époque, il ne s'agissait que de la partie occidentale de la ville.

    Mais… Mais…Mais…

    Au lecteur de donner une conclusion à ce billet !


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    ice-lam
    Lundi 2 Novembre 2009 à 20:21
    Bonsoir Rotil,

    Bravo pour cette initiative, même si d'autres sites existent, il me semble que le ton de celui-ci est différent. Attention toutefois de ne pas tomber dans le travers de site qui ne sont compréhensibles que par des initiés.

    (Si cette remarque hors sujet t'ennuie, tu peux la supprimer). Revenons au sujet.

    Et pourquoi le fait de ne pas avoir de capitale ne serait pas le signe de la modernité ? Un état de cette dimension a-t-il besoin de centraliser les commandes du pays ?

    Ne pas avoir de capitale ou en avoir plusieurs présente des avantages :

    On évite la sclérose d'une capitale dévorant toute l'activité économique du pays et coutant très cher en transports (Paris, Londres, Rome, Caracas, Mexico...)

    On développe des moyens de communication performants qu'on peut ensuite exporter.

    On développe harmonieusement tout le pays avec des villes à taille humaine ou tout est facilement accessible. Toutes les régions sont valorisées.

    On évite tout risque de paralysie du pays en cas de panne, d'attaque, d'épidémie ...

    On ne crée pas une discrimitation entre ceux de la capitale et les provinciaux comme on le fait en France.

    On ne coupe pas le gouvernement des préoccupations des habitants.

    Bref ... que des avantages !

    Qui sait aussi que la capitale de la Suisse est Berne alors que les affaires se traîtent à Genève, que l'industrie est à Bâle et dans d'autres villes, que les Sciences et la culture sont à Lausanne ? (Je schématise bien sûr). La Suisse est certes une fédération, mais sa taille et sa réussite économique, son armée de réservistes font un peu penser à Israël.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mardi 3 Novembre 2009 à 17:41
    Ce qui je voulais exprimer dans mon article, Ice-lam, c'est l'injustice des nations !

    Si Israël avait choisi de ne pas avoir de capitale, ce serait différent.

    J'aurais peut-être dû poser la question autrement :
    "Pourquoi Israël est-il le seul pays qui n'a pas de capitale reconnue par l'ensemble des nations ?"
    3
    ice-lam
    Mardi 3 Novembre 2009 à 21:47
    Non, le sujet de l'article est clair. Mon commentaire est une façon de répondre au problème, à l'Israëlienne; manière de dire : vous ne reconnaissez pas notre capitale, pas de problème, nous en avons plusieurs, la notion de capitale comme l'entendent les autres pays étant complètement dépassée !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :