• Réflexions en vrac...

    Jeudi 7 Août 2014... 

    J'ai peu dormi cette nuit, cette seconde nuit de calme, sans les sirènes qui réveillent n'importe quand, le bruit du missile intercepteur et celui de l'explosion de la kassam détruite en vol. 

    Je me suis réveillé bien avant l'aube. Cela est dû pour partie au dérèglement de mon cycle de sommeil, induit par les bruits de la guerre qui dure depuis un mois à un peu plus de dix kilomètres de chez moi. 

    Mais il y avait autre chose, ce sentiment de colère et d'injustice que j'ai éprouvé depuis deux jours en prenant connaissance de deux publications d'une amie "Facebook" sur son journal...

    Et quand je parle d'une amie, je ne mets pas de guillemets: je la connais dans le réel par communications téléphoniques amicales, et elle est une amie de ma fille dans la "vraie vie"... 

    Aussi, avant-hier, j'ai été surpris et atterré par son appel à une manifestation en faveur de Gaza et du boycott d'Israël. 

    J'ai répondu sur son mur en lui expliquant ce qu'était le Hamas, en tentant de lui expliquer qu'en manifestant ainsi, elle se situait au côté du Hamas, qui est une organisation génocidaire.

    Et hier soir, j'ai vu sur son mur une vidéo qui, semblait-il, avait son approbation, d'un député britannique qui contestait le droit d'Israël à l'existence... 

    Voici cette vidéo: 

     

    Elle provenait du site craoah.fr, site de Joe le Corbeau, un des pires antisémites du Web. 

    Cela, le fait qu'une amie véritable, généralement ouverte au dialogue, ait pu par deux fois adopter une attitude qui me semblait proche de ceux qui ont crié "mort aux juifs" "Israël assassin", m'a perturbé. 

    J'ai compris que telle n'était pas sa position. J'ai compris - ou je crois avoir, au moins en partie, compris l'origine du malentendu. 

    Et mon but, à travers ces lignes, est de participer à le lever... 

    ***

    Et pour commencer, je veux vous parler d'un abîme. C'est celui de l'information, qui vient aussi, bien sûr, de la distance - ou pour mieux dire des distances, car il ne s'agit pas seulement de celle qui est géographique, mais des vécus, personnels autant qu'historique. Je choisis de commencer par la fin - ce que nous vivons de la façon la plus récente, pour aboutir peut-être ensuite au début, aux origines du conflit. 

    Pourquoi? - Parce que c'est ce qu'il y a de plus récent que vous partagez en partie, je veux dire de façon très partielle, avec moi. 

    Depuis plus d'un mois que je reçois des engins destinés à me tuer, à tuer les gosses de mes voisins, les vieux de mon voisinage, je suis scotché à la seule chaîne de télévision disponible sur le Net qui émet à partir d'Israël, il s'agit de i24news. Vous pouvez y avoir accès à partir de ce lien: i24news.tv/fr/tv/live . 

    Je le regarde entre 8 et 10 heures du matin, et le soir entre 20 et 22 heures locale. 

    Je ne suis pas d'accord avec la ligne éditoriale générale de ce média mais, durant cette période terrible, il y a au moins eu des débats contradictoires. 

    Chaque jour nous avons pu y voir la douleur que nous ressentions en constatant les dégâts causés à la population de Gaza. Et cette douleur est réelle et partagée par la majorité des israéliens.

    Mais de cela, je sais qu'aucun média européen ne parlera: cela n'est pas vendable, tout simplement... 

    ***

    Il y a une autre abîme, causé par le choc des images... Comment ne pas être révolté en voyant ces morts et ces destructions? Le problème est que ces images sont brutes et ne sont jamais contextualisées. 

    J'ajoute qu'elles sont, souvent, fabriquées. 

    Je vous donne un exemple: il y a quelques jours, une vingtaine de gazaouis ont voulu se révolter contre le Hamas... Celui-ci les a assassinés, puis a transporté leurs corps dans un endroit désigné comme cible de Tsahal, pour augmenter la sauce, si je puis dire...

    ***

    J'ai jusqu'ici évoqué deux abîmes, mais il en a beaucoup plus que cela. D'où - c'est paradoxal - ma colère, ma déception que je relate en début de ces lignes, et cela devient paradoxal dès lors que je saisis l'ampleur de ces abîmes, de ces profondeurs abyssales qui séparent les perceptions israéliennes des opinions occidentales...

     Un simple exemple: nous avons développé "kippat barzel", ce qu'en français on appelle le dôme de fer. Seuls, trois ingénieurs israéliens croyaient en ce système, qui couple un radar, un ordinateur et une batterie d'anti-missile. 

    Grâce à la réussite de ce système qui explique le peu de morts que nous avons eu à déplorer, nous sommes sur la sellette: "Comment! vous n'avez que 4 morts, et en face il y en a près de 1800 ?"

    On oublie un petit détail, c'est que si nous n'avions pas eu ce dôme de fer, nous aurions été contraints de répondre avec bien plus de force, quitte à bombarder l'hôpital de Shiffa où se terrent courageusement les chefs du Hamas. 

    ***

    Les tunnels de la mort... 

    J'ignore si l'on en a parlé en Europe. Il y avait des dizaines de tunnels partant de Gaza pour aboutir à des kibboutzim tout proches. Le plan était simple et machiavélique: des dizaines de hamazniks se seraient infiltrés en territoire israélien, auraient causé des centaines de morts, et, cerise sur le gâteau, en auraient capturé un certain nombre. C'était leur plan. 

    Et nous n'aurions pas le droit de conjurer cette menace? 

    ***

    Autre abîme, non! Autres abîmes, car le pluriel s'impose. 

    Entre nous et nos ennemis:

    Vous ne pouvez rien comprendre de ce qui se joue en ce moment au proche-orient si vous mettez de côté la différence de mentalité qui existe entre nous et nos ennemis - je parle exclusivement de ceux qui veulent nous anéantir, et non pas, absolument pas des arabes en général. 

    Nous chérissons la vie. Eux le déclarent fièrement, ils chérissent la mort. 

    Bien évidemment, cela ne peut que vous étonner si vous ne considérez que les chiffres des pertes de chaque côté. 

    Veuillez visionner la vidéo suivante: 

    Vous y voyez une jeune femme qui se réjouit d'avoir causé la mort de 8 enfants juifs, alors qu'elle espérait n'en avoir tués que 3..

    De telles vidéos, je pourrais vous en livrer des tonnes... 

    ***

    Je vous en propose une autre, celle-ci a fait le buzz chez nous. Vous n'y verrez aucune animosité vis-à-vis de qui que ce soit, simplement une technique développée par je ne sais qui pour aider nos gamins à faire face à l'angoisse qui les saisit lors des alertes quotidiennes qu'ils subissent... 

     C'est ce qu'on appelle notre résilience... 

    ***

    Entre nous et vous, il existe un autre abîme:

    A la suite des deux guerres mondiales qui ont ruiné l'Europe, vous avez décidé que la paix était l'idéal absolu. Ce qu'il fallait viser à tout prix. Du fait de ce choix, vous ne connaissez plus la guerre sur votre territoire - si l'on met de côté les guerres récentes dans l'ex-Yougoslavie. 

    Vos guerres à vous se situent loin de vos frontières, en Afghanistan, au Mali, en Libye, mais vous n'en entendez pas beaucoup parler... Il serait d'ailleurs intéressant de savoir pourquoi vous en entendez si peu parler, car ces guerres font beaucoup de morts aussi, et aussi beaucoup de morts civiles, d'enfants, de femmes, de vieillards sans défense... 

    Mais ce n'est pas vendable... Et personne ne va manifester pour ces morts-là. 

    ***

    Je sens que je dois me dépêcher car, aux dernières nouvelles, le Hamas ne souhaiterait pas la prolongation du cessez-le-feu... Je serai donc peut-être réveillé dès 8 heures du matin demain, par des sirènes et joyeuses explosions, et le monde dira ensuite que nous, israéliens, le méritons bien car nous n'aurons pas fait assez de concessions à ce mouvement qui proclame dans sa charte son intention de tuer tous les juifs de la terre...

    ***

    C'est dommage, j'aurais bien aimé vous parler aussi de la mort de l'Europe que vos gouvernements ont programmée, du remplacement de population, d'autres choses encore qui me font craindre des guerres que vous subirez au nom d'une paix universelle fantasmée. Retour vers le futur ou vers le passé, bande de Möbius, esprit munichois que nous refusons...

    ***

    Pour finir ces quelques réflexions, je voudrais quand même revenir sur un point soulevé qui concerne la légitimité de l'existence de mon pays. 

    Il est faux de dire que c'est la Grande Bretagne qui nous a donné ce pays: depuis toujours, les Juifs y ont été majoritaires, comme en témoignent des voyageurs tels que Lamartine et bien d'autres. 

    Il est faux de dire que nous avons volé cette terre à quiconque: nous les avons rachetées à prix d'or à leurs propriétaires d'alors, des turcs, terres en déshérence, parfois des marais où sévissait la malaria, ou bien des terrains rocailleux sur lesquels les vendeurs nous disaient que nous n'y pourrions rien faire pousser... 

    Quelques dizaines d'années sont passées, des forêts ont fait place aux marais insalubres et aux terres rocailleuses. 

    ***

    C'est cela que l'occident ne peut pas supporter. 

    Je vois deux raisons à cette allergie: 

    La première s'enracine avec le Christianisme: difficile d'accepter que le peuple juif retourne chez lui... Cela remet tant de choses en question... 

    La seconde est une culpabilité non encore liquidée - au sens psychanalytique du terme- par rapport à la Shoah. 

    Accessoirement je verrais bien une troisième raison, c'est l'abandon chez les peuples d'Europe de la notion de nation. 

    ***

    Voilà, je vous ai parlé avec mon cœur, je souhaite la paix et déteste la guerre, mais je préférerai toujours me battre contre un ennemi qui veut ma mort plutôt que m'abaisser devant lui et mourir. 

    ***

    Je souhaite l'anéantissement du Hamas, je souhaite une reconstruction de la bande de Gaza, une paix chaleureuse avec mes voisins arabes.

    Je souhaite vivre assez longtemps pour voir cela se concrétiser.

    Mais je refuserai toujours que cela se fasse par le biais de notre mort.

    Shabbat Shalom à tous! 

      


  • Commentaires

    1
    Skardanelli
    Vendredi 8 Août 2014 à 10:06
    Skardanelli

    J'ai reçu un lien vers ton post par l'Oiseau Bleu, courage Yaakov!

    2
    Vendredi 8 Août 2014 à 11:14

    Merci Tibor! 

    3
    Nonette
    Vendredi 8 Août 2014 à 14:50

    l'oiseau bleu ,mon frère,m'a transmis vos "réflexions "..que vous dire ...notre soutien,notre affection notre tendresse pour vous et les enfants d'Israel auxquels nous sommes si viscéralement attachés ..

     

     

    4
    kravi
    Vendredi 8 Août 2014 à 15:52

    Bien vu, bien dit.

    J'ai le même problème avec des amis qui, ne sachant de ce conflit que les diffamations anti-israéliennes  diffusées à l'envi par les médias français, ressortent les mêmes mensonges et sophismes.

    Les arguments, les faits ne sont d'aucune aide, tant la teinture a pris dans la profondeur du tissu.

    Le choix est entre se brouiller ou éviter le sujet.

     

    5
    Vendredi 8 Août 2014 à 17:14
    Inma Abbet

    Très juste de voir cette dématérialisation de la guerre dans le manque d'empathie de beaucoup d'Européens envers les vrais agresseurs de ce conflit. La dématérialisation et aussi l'absence de contexte. Mais il y a aussi, depuis les années 60/70, un certain racisme larvé dans cette inversion des valeurs. A ceux qui réussissent, qui innovent ou qui pratiquent la démocratie, on va systématiquement préférer les crétins révolutionnaires, et les nihilistes de tout poil, parce qu'il s'agit d'une énième relecture du mythe du "bon sauvage" dans une telle détestation du développement économique et, en général, des systèmes organisés.  

    6
    Galileo Galilei
    Vendredi 8 Août 2014 à 17:49

    L'argument disant qu'Israël est une exportation des problèmes européens de la 2eme guerre mondiale est facilement démontable : la guerre était mondiale, et le Grand Mufti de Jérusalem a serré la main de H. Par ailleurs, le Pakistan est aussi un état basé sur la religion, encore plus artificiellement créé, et à la suite de massacres énormes. Et on peut aussi parler de la Pologne, qui a "fait un pas de côté" vers l'ouest, au même moment.

    Cela dit, il y a clairement une guerre de l'information, qui est pour le Hamas plus importante que la guerre sur le terrain, et qu'Israel gère mal. Ca ressemble un peu à Bush après le 11-9, avec un peu de subtilité il aurait pu avoir la sympathie de tous, mais sa manière de faire a retourné l'opinion. A quand un Obama comme premier ministre d'Israel? Pour moi, Tsahal est à nouveau dans une phase ou elle a perdu son esprit original, imaginatif, et ses tactiques de "frappes relationnelles" au profit d'une mentalité de "fort" avec une tactique "massive", qui est peut-être opérationnellement efficace, mais stratégiquement contre-productive.

    Les buts de guerre sont à mon sens mal définis. Le pire c'est que tout le monde sait qu'à la fin il y aura échange de la paix contre des colonies et un statut hybride pour Jérusalem... Et que sans antisémitisme ce serait fait depuis longtemps. Mais la confusion règne autour du sens des mots...

    7
    Marie
    Dimanche 10 Août 2014 à 16:26

    Cher Yakoov


    Tu écris "La première s'enracine avec le Christianisme: difficile d'accepter que le peuple juif retourne chez lui... Cela remet tant de choses en question... " je ne comprends pas de quelle remise en question il s'agirait. Tu peux faire se reproche à des chrétiens cathos qui n'ont pas accepter ou n'ont pas une réelle culture religieuse. Depuis Vatican 2 on rappelle la judaïté du Christ Quand je faisais du KT j'apprenais aux enfants comment vivait le Christ enfant , enfant baignant dans la religion juive tout comme nombre de ses apôtres. On ne dit plus que c'est le peuple juif qui condamnés le Christ mais bien le  Sanhédrin pour des raisons plutôt politique aidé par Pilate


    http://j.leveque-ocd.pagesperso-orange.fr/resp.htm


    D'autre part je crois à une méconnaissance historique qui s'aggrave en ce moment, il est si facile de faire jouer la corde sensible sur les victimes ...d'un autre côté je viens de lire que certains israéliens voulaient aider la Russie en but aux sanctions économiques. Un jeune israélien m'a écrit que la Russie avait toujours été du côté des juifs et qu'ile étaient ceux qui avaient ouverts les camps alors que les européens étaient tous du côté des SS... avec les US. Comme quoi


     

    8
    Dimanche 10 Août 2014 à 17:03

    Chère Marie, 

    1. Je crois à la sincérité d'un certain nombre de Chrétiens qui revoient depuis quelques dizaines d'années leur perception du peuple juif. Certains sont de mes amis. Mais je pense que ce n'est pas en quelques dizaines d'années que cette révision peut atteindre les effets qui sont souhaitables. 

    2. Il est indiscutable que beaucoup d'israéliens ne sont pas férus d'histoire, ce que je trouve dommage. Il est non moins discutable que, si nous figurons dans la bonne moyenne des peuples cultivés, nous avons aussi chez nous de sombres crétins. 

    Au-delà de ces généralités, qui pourraient faire l'objet d'autres articles de fond, je suis de ceux qui se réjouissent du développement de nos liens commerciaux avec la Russie. 

    Poutine, auquel on peut adresser de nombreuses critiques, est sans aucun doute le dirigeant russe le plus philosémite que nous ayons jamais eu. 

    Obama est sans doute aussi le président américain dont l'action nous est jusqu'ici la plus néfaste, elle le serait sans doute bien plus encore s'il n'était heureusement bridé par le Congrès et la population américaine qui nous conservent leurs soutiens. 

    Mais là encore, tout cela appelleraient des développements que je n'avais pas envisagé de faire dans cet article. 

    Bien amicalement à toi, et je te charge de répercuter auprès de tes contacts en Egypte tout l'intérêt qu'il y aurait à un développement des relations entre mon pays et le leur, comme j'ai eu l'occasion de t'en parler par ailleurs. 

    9
    Skardanelli
    Dimanche 10 Août 2014 à 17:37
    Skardanelli

    Moi, je pense que ce serait une très grave erreur d'aller chercher noise aux chrétiens aujourd'hui, mais à chacun de voir.

    10
    Dimanche 10 Août 2014 à 18:07

    Skardanelli, mille fois d'accord avec toi... Je crois d'ailleurs savoir que ce sont les islamistes qui leur cherchent noise... 

    Bien cordialement! 

    11
    Marie
    Dimanche 10 Août 2014 à 18:52

    Tu sais yakoov tout le mal que je pense de Poutine c'est une vipère comme tous ceux sortis du KGB , et encore plus car c'était un obscur et petit fonctionnaire. je ne pense pas une seconde qu'il soit ce que vous pensez, malheureusement. J'en ai longuement discuter avec un mai finlandais qui connait encore mieux que moi ce qu'est la mentalité des dirigeants russes. Je ne crois pas que ce soit un bon point pour Israel d'aider  Poutine tant pour vous que pour l'image que cela renvoie.

    En ce qui concerne l'Egypte je te renvoies au blog du Progrès Egyptien

    12
    Marie
    Dimanche 10 Août 2014 à 18:55
    Blog note
    L’Egypte, le Hamas et Gaza
    • Par Nabil El Choubachy
    Ils sont légions, de nos jours, les donneurs de leçons à pointer d'un doigt accusateur l'Egypte dans la catastrophe qui se déroule à Gaza en ce moment.
    L'Egypte, d'après eux, à rejoint l'axe américano-israélien dans la "guerre contre le terrorisme", a trahi la cause palestinienne, a tourné le dos aux enfants de Gaza.
    L'Egypte, qui a "sacrifié 100 000 martyrs pour la cause palestinienne à travers l’histoire du conflit" comme l'a si bien dit Abdel Fattah Al Sissi, se retrouve aujourd'hui sur le banc des accusés par les intellectuels et les journalistes bien installés dans leurs fauteuils à Paris, Alger ou Tunis.
    Les sacrifices du peuple et des soldats égyptiens depuis 1948 sont aujourd'hui oubliés et l'amnésie semble se propager comme une traînée de poudre dans l'inconscient de ces accusateurs. Salir l'image de l'Egypte est devenu un sport national chez plusieurs esprits malades qui n'hésitent pas à confondre dans leur naïveté et leur inculture, la cause palestinienne et la défense du mouvement islamiste du Hamas.
    Si la cause palestinienne est une réalité ancrée dans le cœur et l'esprit de chaque égyptien, il est une autre réalité toute aussi primordiale pour chaque égyptien qui se respecte… la sécurité nationale.
    Depuis le renversement des frères musulmans et de l'incapable Mohamed Morsi, le Hamas n'a cessé de comploter, de conspirer et de s'ingérer dans les affaires intérieures de l'Egypte. Le mouvement islamiste a profité des tunnels de contrebande pour fournir en armes les fondamentalistes du Sinaï, auteurs de plusieurs attentats meurtriers contre des soldats égyptiens. Certains de ses militants ont même participé à ces opérations. Malgré tout cela, l'Egypte a, encore une fois, été le seul pays à proposer un cessez-le-feu concret pour mettre fin au carnage de la bande de Gaza et a ouvert le passage de Rafah pour faire passer de l'aide humanitaire.
    Si les accusateurs de l'Egypte étaient vraiment honnêtes dans leur soutien inconditionnel à la cause palestinienne, ils feraient mieux de s'en prendre à d'autres, qui se targuent d'être les champions de la défense de cette cause sans pour autant se mouiller.
    Pourquoi, par exemple ne pas parler de la position du Qatar qui a investi en cinq ans quelque 12 milliards d'euros dans l'économie française et qui est présent dans le capital des plus grandes entreprises françaises ? Doha n'a pas dit un mot après la première réaction de François Hollande après le début des bombardements israéliens, sans un mot pour les victimes civiles palestiniennes. Doha s'est également tue quand le gouvernement français interdisait les manifestations en solidarité avec la population de Gaza.
    Alors au lieu de vous en prendre à l'Egypte qui a tellement fait pour la Palestine, prenez-vous en à ceux qui ont le pouvoir économique de défendre cette cause et qui ne font rien.
    — avec Nabil El Choubachy.
    13
    Dimanche 10 Août 2014 à 18:56

    Pourrais-tu me donner le lien? 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    14
    Skardanelli
    Dimanche 10 Août 2014 à 18:57
    Skardanelli

    Qaund je dis ne pas chercher noise, je dis que des déclarations comme: "Mais je pense que ce n'est pas en quelques dizaines d'années que cette révision peut atteindre les effets qui sont souhaitables" te font peut-être plaisir mais sont inutiles et même contre-productives, mais comme je disais à chacun de voir. En tout cas elles passent mal avec des gens comme moi.

    15
    Dimanche 10 Août 2014 à 20:27

    Tu n'étais en rien visé, Cher Tibor. 

    Mais il y a aussi des gens comme l'institut de bon pasteur ou l'évêque Williamson...  

    Ceux-là existent aussi, avec lesquels tu es toi-même en lutte... Et pour cela, je t'estime. 

    Pour info à tous, mon "co-grand-père" (ie le père du père de ma petite-fille) est pasteur, lit la Torah dans le texte, et je m'entends très bien avec lui... 

    Je n'attaquais pas les chrétiens! 

    Bonne soirée à tous! 

     

    16
    Skardanelli
    Dimanche 10 Août 2014 à 20:34
    Skardanelli

    Merci Rotil mon ami, soyons bienveillants avec nos amis, et soyons prudents. Les gens que tu cites pour être chrétiens n'en sont pas moins des imbéciles. Je ne les crois pas particulièrement antisémites, je crois que ce sont des idiots utiles, comme ces innombrables universitaires manipulés par la propagande islamiste, confits de bons sentiments et de culpabilité, ils ouvrent grandes les portes à l'ignoble et ne s'en rendent pas compte, surtout ne veulent pas s'en rendre compte leur petit monde étroit et moisi s'effondrerait.

    17
    Marie
    Lundi 11 Août 2014 à 14:42

    Difficile de donner un lien ce texte était sur le site d'Egypte actus et aussi sur FB, il est paru sur cette pagehttps://www.facebook.com/leprogres.egyptien

    18
    Lundi 11 Août 2014 à 16:06
    Hanna

    @ Marie et Tibor


     


    Les chrétiens d'Occident, Catholiques ou protestants, ont depuis longtemps intégré Vatican II (même si les Protestants n’étaient en rien concernés) et ce sont plus vraiment les Juifs qui posent problème malgré certaines oppositions ci et là. 
    Ce que le monde occidental, et donc les Chrétiens, n'acceptent que du bout des lèvres dans le meilleur des cas est le fait que les Juifs puissent avoir un état indépendant, Israel. 
    De l’époque où j'enseignais l'histoire juive en France, j'ai gardé des contacts avec un certain nombre d'amis chrétiens. Certains viennent régulièrement aider Israel. Ils me rapportent tous l'opposition de leur environnement à Israel et me disent que cela dégénère souvent en antisémitisme. 
    Pourquoi? Probablement l'Europe n'a certainement pas encore digéré son antisémitisme culturel et de "civilisation chrétienne". Je me souviens d'amies appartenant aux Sœurs de Sion qui visitaient régulièrement les paroisses pour présenter le judaïsme. Elles m'avaient avoué qu'elles devaient préciser presque à chaque fois qu'elles n’étaient ni d'origine juive, ni payées par des Juifs! J'ai eu moi même du mal à les croire. 
    Israel est devenu pour beaucoup le Juif des Nations. Comme vous le savez, dans les média, l'image d'Israel  présentée négativement, y compris dans les journaux catholiques comme la Croix, la Vie Catholique ou Réforme pour les protestants. Le philosophe protestant Jacques Ellul s'en était beaucoup ému en son temps. Il faut ajouter, concernant les catholiques, que leur source de renseignements sur Israel est essentiellement le site du Patriarcat Latin ou du Custodia Terra Sancta qui déverse un fiel, intelligemment élaboré sur les Israéliens.Ces deux institutions fournissent aussi les guides aux pèlerins!
    Les chrétiens israéliens sont peut-être en train de changer d'opinion. Ils se rendent compte qu'Israel est le seul état du Moyen Orient ou ils vivent en sécurité. Mais là encore, ils sont condamnés par leurs dirigeants religieux comme le Père Gabriel Nataf de Nazareth qui a été relevé de ses fonctions à cause de ses prises de positions: (https://www.youtube.com/watch?v=9fUYSZnBMGM)
    Il en est des chrétiens comme des non-chrétiens: il est dur de lutter à contre courant et c'est tout à l'honneur de ceux qui résistent

    19
    Skardanelli
    Lundi 11 Août 2014 à 17:10
    Skardanelli

    "Ce que le monde occidental, et donc les Chrétiens, n'accepte que du bout des lèvres dans le meilleur des cas est le fait que les Juifs puissent avoir un état indépendant, Israël." 

    Ceci n'est pas propre aux chrétiens, c'est le résultat du succès en général de la propagande islamiste, sur le conflit israélo-arabe, personne n'y échappe. Je crois par contre que beaucoup plus de chrétiens que d'athées sont favorables à l'État d'Israël, pour la simple raison qu'ils comprennent ce que lieu saint veut dire. Ils sont aussi sensibles aux racines communes. Le point essentiel est que l'idée de peuple déicide ne trouve plus le soutien que de quelques égarés, la judaïté du Christ par contre ne fait de doute dans l'esprit d'à peu près personne.

    Mais au-delà je pense que c'est une erreur de chercher la marque du vieil antisémitisme chrétien dans l'antisémitisme occidental aujourd'hui. Une erreur tragique, car ceux-là même qui justement sont revenus des vieilles disputes datant de la séparation des Juifs et des Chrétiens, rejettent les justifications de cet antisémitisme, et cherchent même une certaine proximité spirituelle. 

    L'antisémitisme occidental aujourd'hui prend ses sources dans l'anticolonialisme, le dégout de l'homme blanc, et la culpabilité. Ce mouvement de fond déteste tout autant les chrétiens et ne manque jamais une occasion de les ridiculiser. Les Juifs sont pour eux la quintessence de l'Occidental capitaliste et prédateur. C'est par ce fil que s'agglutinent tous les poncifs antisémites: le Juif apatride est le Juif soutenant Israël (sa véritable patrie est autre), le Juif cupide est celui qui tient Wall Street, le Juif tueur d'enfant est le soldat de Tsahal tuant les enfants gazaouis, le Juif exploiteur est l'Israrélien qui vole la terre, etc. Nulle référence religieuse, au contraire, ce serait suspect, la réappropriation des archétypes antisémites n'en a pas besoin, quel meilleur exemple que Soral d'ailleurs ?

    Aller taper sur le chrétien occidental, c'est totalement se tromper de cible, c'est s'attirer des inimitiés qui ne sont vraiment pas nécessaires, c'est à mon avis le pire choix. Les partisans du désinvestissement dans l'Église Presbitérienne aux États-Unis sont influencés par les campus, pas par la Bible. C'est une façon de faire montre de modernité, hélas. Le véritable ennemi, c'est le 'liberal' américain (à ne pas confondre avec les libéraux européens), c'est l'universitaire qui a peur de se faire interpeller par ses étudiants, le bobo, le militant d'extrême gauche, l'altermondialiste, et finalement monsieur tout le monde qui a peur de passer pour un salaud supportant les tueurs d'enfants.

    Pour les militants, les musulmans, par contre, sont des victimes ontologiques, des être spoliés depuis toujours par les colonisateurs, les néo-colonisateurs, et finalement le colon israélien. Monsieur tout le monde n'aime pas les musulmans, mais ils lui foutent les foies, et puis il n'a pas envie de se faire traiter d'islamophobe. Monsieur tout le monde, pour tout dire, met Arabes et Juifs dans le même sac.

    Alors, chère Hannah, je pense que vous vous mettez le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Il ne faut pas être paresseux: si les archétypes antisémites ont bien été réinvestis, l'antisémitisme occidental aujourd'hui n'a absolument rien à voir avec l'antisémitisme chrétien d'autrefois en Occident. Quant aux Chrétiens orientaux, c'est une histoire tout à fait différente, certains ont cru que le Baassisme et autres mouvements fascistes arabes laïques leur permettraient de prendre leur place dans une nation arabe  fantasmée, d'autres ce sont dits qu'il fallait aller là où souffle le vent, tous enfin ont conservé l'antisémitisme chrétien ordinaire de Marcion, Jérôme ou Augustin.

     

    20
    francine
    Lundi 11 Août 2014 à 23:12

     Pardonne moi d'avoir simplement annoté ton texte.




      • Réflexions en vrac...



     


     


    Par Rotil dans Accueil le 8 Août 2014 à 01:26


     


    Jeudi 7 Août 2014... 


     


    J'ai peu dormi cette nuit, cette seconde nuit de calme, sans les sirènes qui réveillent n'importe quand, le bruit du missile intercepteur et celui de l'explosion de la kassam détruite en vol. 


     


    Je me suis réveillé bien avant l'aube. Cela est dû pour partie au dérèglement de mon cycle de sommeil, induit par les bruits de la guerre qui dure depuis un mois à un peu plus de dix kilomètres de chez moi. 


     


    Mais il y avait autre chose, ce sentiment de colère et d'injustice que j'ai éprouvé depuis deux jours en prenant connaissance de deux publications d'une amie "Facebook" sur son journal...


     


    Et quand je parle d'une amie, je ne mets pas de guillemets: je la connais dans le réel par communications téléphoniques amicales, et elle est une amie de ma fille dans la "vraie vie"... je te remercie


     


    Aussi, avant-hier, j'ai été surpris et atterré par son appel à une manifestation en faveur de Gaza et du boycott d'Israël. 


     


    J'ai répondu sur son mur en lui expliquant ce qu'était le Hamas, en tentant de lui expliquer qu'en manifestant ainsi, elle se situait au côté du Hamas, qui est une organisation génocidaire. Israel est lui aussi accusé de projet génocidaire


     


    Et hier soir, j'ai vu sur son mur une vidéo qui, semblait-il, avait son approbation, d'un député britannique qui contestait le droit d'Israël à l'existence... 


     


    Le contenu de la video me paraissait interessant, oui


     


    Voici cette vidéo: 


     


     


     


    Elle provenait du site craoah.fr, site de Joe le Corbeau, un des pires antisémites du Web. (j’ignorais car cette video m’a été transmise par un ami)


     


    Cela, le fait qu'une amie véritable, généralement ouverte au dialogue, ait pu par deux fois adopter une attitude qui me semblait proche de ceux qui ont crié "mort aux juifs" "Israël assassin", m'a perturbé. (je t’ai dit que je ne criais pas de slogan de ce type ni aucun autre d’ailleurs je témoigne par ma présence de mon soutien aux populations palestiniennes et à mon refus d’accepter ces morts comme seule issue au conflit qui vous oppose.Par ailleurs, Israel assassin et mort aux Juifs ne sont pas du tout pour moi équivalents)


     


    J'ai compris que telle n'était pas sa position. J'ai compris - ou je crois avoir, au moins en partie, compris l'origine du malentendu. 


     


    Et mon but, à travers ces lignes, est de participer à le lever... 


     


    ***


     


    Et pour commencer, je veux vous parler d'un abîme. C'est celui de l'information, qui vient aussi, bien sûr, de la distance - ou pour mieux dire des distances, car il ne s'agit pas seulement de celle qui est géographique, mais des vécus, personnels autant qu'historique. Je choisis de commencer par la fin - ce que nous vivons de la façon la plus récente, pour aboutir peut-être ensuite au début, aux origines du conflit. 


     


    Pourquoi? - Parce que c'est ce qu'il y a de plus récent que vous partagez en partie, je veux dire de façon très partielle, avec moi. 


     


    Depuis plus d'un mois que je reçois des engins destinés à me tuer, (je suis heureuse qu’ils ne le fassent pas mais dans le camp d’en face ils tuent) à tuer les gosses de mes voisins, les vieux de mon voisinage, je suis scotché à la seule chaîne de télévision disponible sur le Net qui émet à partir d'Israël, il s'agit de i24news. Vous pouvez y avoir accès à partir de ce lien: i24news.tv/fr/tv/live . (en face,ils le vivent…plus il y aura de morts et plus la perspective d’une dialogue s’éloigne…)


     


    Je le regarde entre 8 et 10 heures du matin, et le soir entre 20 et 22 heures locale. 


     


    Je ne suis pas d'accord avec la ligne éditoriale générale de ce média mais, durant cette période terrible, il y a au moins eu des débats contradictoires. (tres bien)


     


    Chaque jour nous avons pu y voir la douleur que nous ressentions en constatant les dégâts causés à la population de Gaza. Et cette douleur est réelle et partagée par la majorité des israéliens. (ce sont des humains de chair et d’os jusqu’à nouvel ordre et un peu d’empathie ne nuit pas mais là tu parles bien de « populations » et non de terroristes affiliés au Hamas…)


     


    Mais de cela, je sais qu'aucun média européen ne parlera: cela n'est pas vendable, tout simplement... (j ai diffusé sur mon mur des articles qui montraient comment une partie de la population israélienne veut, elle, aussi, l’arrêt de ces massacres)


     


    ***


     


    Il y a une autre abîme, causé par le choc des images... Comment ne pas être révolté en voyant ces morts et ces destructions? Le problème est que ces images sont brutes et ne sont jamais contextualisées. (il n’y a pas à contextualiser des massacres…rien , pour moi, ne peut les justifier)


     


    J'ajoute qu'elles sont, souvent, fabriquées. ( comme certaines de vos informations le sont)


     


    Je vous donne un exemple: il y a quelques jours, une vingtaine de gazaouis ont voulu se révolter contre le Hamas... Celui-ci les a assassinés, puis a transporté leurs corps dans un endroit désigné comme cible de Tsahal, pour augmenter la sauce, si je puis dire...(preuve ?)


     


    ***


     


    J'ai jusqu'ici évoqué deux abîmes, mais il en a beaucoup plus que cela. D'où - c'est paradoxal - ma colère, ma déception que je relate en début de ces lignes, et cela devient paradoxal dès lors que je saisis l'ampleur de ces abîmes, de ces profondeurs abyssales qui séparent les perceptions israéliennes des opinions occidentales...


     


     Un simple exemple: nous avons développé "kippat barzel", ce qu'en français on appelle le dôme de fer. Seuls, trois ingénieurs israéliens croyaient en ce système, qui couple un radar, un ordinateur et une batterie d'anti-missile. 


     


    Grâce à la réussite de ce système qui explique le peu de morts que nous avons eu à déplorer, nous sommes sur la sellette: "Comment! vous n'avez que 4 morts, et en face il y en a près de 1800 ?"


     


    On oublie un petit détail, c'est que si nous n'avions pas eu ce dôme de fer, nous aurions été contraints de répondre avec bien plus de force, quitte à bombarder l'hôpital de Shiffa où se terrent courageusement les chefs du Hamas. (y en a-t-il encore de vivants après toutes frappes ?)


     


    ***


     


    Les tunnels de la mort... 


     


    J'ignore si l'on en a parlé en Europe(oui on en a parlé). Il y avait des dizaines de tunnels partant de Gaza pour aboutir à des kibboutzim tout proches. Le plan était simple et machiavélique: des dizaines de hamazniks se seraient infiltrés en territoire israélien, auraient causé des centaines de morts, et, cerise sur le gâteau, en auraient capturé un certain nombre. C'était leur plan. 


     


    Et nous n'aurions pas le droit de conjurer cette menace? 


     


    ***


     


    Autre abîme, non! Autres abîmes, car le pluriel s'impose. 


     


    Entre nous et nos ennemis:


     


    Vous ne pouvez rien comprendre de ce qui se joue en ce moment au proche-orient si vous mettez de côté la différence de mentalité qui existe entre nous et nos ennemis - je parle exclusivement de ceux qui veulent nous anéantir, et non pas, absolument pas des arabes en général. (toute la différence entre des humains désespérés qui n’ont plus rien à perdre pour avoir tout perdu et les autres…des différences religieuses, des différences de cultures certes mais des humains qui comme n’importe quel humain ont besoin de reconnaissance, de respect et de sécurité sans parler de leurs besoins vitaux…)


     


    Nous chérissons la vie. Eux le déclarent fièrement, ils chérissent la mort. (Si c’est vrai, ils n’y sont pas arrivés par hasard ou par perversion)


     


    Bien évidemment, cela ne peut que vous étonner si vous ne considérez que les chiffres des pertes de chaque côté. (en effet)


     


    Veuillez visionner la vidéo suivante: 


     


    Vous y voyez une jeune femme qui se réjouit d'avoir causé la mort de 8 enfants juifs, alors qu'elle espérait n'en avoir tués que 3..


     


    De telles vidéos, je pourrais vous en livrer des tonnes... (il en existe de symétriques  concernant Israel voir commentaires Twitter et face book)


     


    ***


     


    Je vous en propose une autre, celle-ci a fait le buzz chez nous. Vous n'y verrez aucune animosité vis-à-vis de qui que ce soit, simplement une technique développée par je ne sais qui pour aider nos gamins à faire face à l'angoisse qui les saisit lors des alertes quotidiennes qu'ils subissent... 


     


     C'est ce qu'on appelle notre résilience... (et tu crois que les gamins palestiniens n’ont pas le même besoin de sécurité ?)


     


    ***


     


    Entre nous et vous, il existe un autre abîme:


     


    A la suite des deux guerres mondiales qui ont ruiné l'Europe, vous avez décidé que la paix était l'idéal absolu. Ce qu'il fallait viser à tout prix. Du fait de ce choix, vous ne connaissez plus la guerre sur votre territoire - si l'on met de côté les guerres récentes dans l'ex-Yougoslavie. 


     


    Vos guerres à vous se situent loin de vos frontières, en Afghanistan, au Mali, en Libye, mais vous n'en entendez pas beaucoup parler... Il serait d'ailleurs intéressant de savoir pourquoi vous en entendez si peu parler, car ces guerres font beaucoup de morts aussi, et aussi beaucoup de morts civiles, d'enfants, de femmes, de vieillards sans défense... (c’est vrai…mais nous en sommes conscients)


     


    Mais ce n'est pas vendable... Et personne ne va manifester pour ces morts-là. (pas pour l’instant)


     


    ***


     


    Je sens que je dois me dépêcher car, aux dernières nouvelles, le Hamas ne souhaiterait pas la prolongation du cessez-le-feu... Je serai donc peut-être réveillé dès 8 heures du matin demain, par des sirènes et joyeuses explosions, et le monde dira ensuite que nous, israéliens, le méritons bien car nous n'aurons pas fait assez de concessions à ce mouvement qui proclame dans sa charte son intention de tuer tous les juifs de la terre...


     


    ***


     


    C'est dommage, j'aurais bien aimé vous parler aussi de la mort de l'Europe que vos gouvernements ont programmée, du remplacement de population, d'autres choses encore qui me font craindre des guerres que vous subirez au nom d'une paix universelle fantasmée. Retour vers le futur ou vers le passé, bande de Möbius, esprit munichois que nous refusons...(nous sommes conscients aussi de la fragilité de notre paix)Idéal absolu…bien sûr mais idéal vers lequel on tend…


     


    ***


     


    Pour finir ces quelques réflexions, je voudrais quand même revenir sur un point soulevé qui concerne la légitimité de l'existence de mon pays. 


     


    Il est faux de dire que c'est la Grande Bretagne qui nous a donné ce pays: depuis toujours, les Juifs y ont été majoritaires, comme en témoignent des voyageurs tels que Lamartine et bien d'autres. 


     


    Il est faux de dire que nous avons volé cette terre à quiconque: nous les avons rachetées à prix d'or à leurs propriétaires d'alors, des turcs, terres en déshérence, parfois des marais où sévissait la malaria, ou bien des terrains rocailleux sur lesquels les vendeurs nous disaient que nous n'y pourrions rien faire pousser... 


     


    Quelques dizaines d'années sont passées, des forêts ont fait place aux marais insalubres et aux terres rocailleuses. 


     


    ***


     


    C'est cela que l'occident ne peut pas supporter. ( ? pour mon compte personnel,je suis admirative du fait que ovus ayez pu utiliser les connaissances technologiques occidentales nécessaires à rendre cette terre habitable…Les bergers et cultivateurs n’avaient aucune connaissance de ce type,ni les moyens)


     


    Je vois deux raisons à cette allergie: 


     


    La première s'enracine avec le Christianisme: difficile d'accepter que le peuple juif retourne chez lui... Cela remet tant de choses en question...  La seconde est une culpabilité non encore liquidée - au sens psychanalytique du terme- par rapport à la Shoah. (je suis d’accord avec cet aspect…c’est ce qui rend d’ailleurs une partie de la discussion difficile.Ne pas adherer à 1OO% avec les décisions israeliennes c’est basculer  du côte de l’antisémitisme…je ne suis pas antisémite et il n’y a pas de  « mais » pour suivre. Nous sommes dans un schéma assez classique de victimes qui deviennent bourreaux,principe valable dans tous les camps…Est-ce que d’avoir vécu ce que vous avez vécu depuis des siècles donne tous les droits ?)


     


    Accessoirement je verrais bien une troisième raison, c'est l'abandon chez les peuples d'Europe de la notion de nation. 


     


    ***


     


    Voilà, je vous ai parlé avec mon cœur, je souhaite la paix et déteste la guerre, mais je préférerai toujours me battre contre un ennemi qui veut ma mort plutôt que m'abaisser devant lui et mourir. (mais ces guerres qui font de l’autre,celui d’en face,un ennemi…finiront tôt ou tard par la mort des parties ou par l’émergence d’un dialogue. Car les mots c’est tout ce que nous avons. Evidemment,de part et d’autre,cela demanderait une forte capacité à « pardonner »…Et puis il y a tous les enjeux socio politico economico cachés…Qui aurait imaginé en 45 que le president allemand reconnaitrait l’entière responsabilité des destructions humaines et matérielles ?)


     


    ***


     


    Je souhaite l'anéantissement du Hamas, je souhaite une reconstruction de la bande de Gaza, une paix chaleureuse avec mes voisins arabes. (Personnellement je partage tout à fait ces objectifs mais les moyens sont ils adaptés ?)


     


    Je souhaite vivre assez longtemps pour voir cela se concrétiser. (il faudra du temps en effet)


     


    Mais je refuserai toujours que cela se fasse par le biais de notre mort. (et de la leur)


     


    Shabbat Shalom à tous! 


     


    Quelle est la bonne solution selon Israël ? Quand tout le monde côté palestinien sera mort ou parti sous la terreur est-ce que ça sera mieux ?


     


    Tôt ou tard il faudra dialoguer…Peut-être, comme le disait un jeune de Ramallah, à la génération prochaine…mais en attendant, quel désastre !


     


    Et comment un peuple à la sensibilité et à la culture si développées ne peut-il pas admettre qu’il commet des erreurs aussi ?


     


    Je continue de croire que c’est possible…très sincèrement ! et ceci est valable pour la Syrie, le Nigeria, l’Iran,…et tous les autres…Naïveté,candeur ,simplisme réducteur…et bien je préfère plutôt qu’entrer dans une complexité qui justifie tout.


     

    21
    Mardi 12 Août 2014 à 09:20

    Merci Francine d'avoir exposé tes critiques, tes questions et tes espoirs. Je constate que nous sommes en désaccord sur bien des points, et ceux-ci sont trop nombreux pour que je te fasse ici une réponse circonstanciée. 

    Je préparerai, dans les prochains jours, un texte où j'exposerai ce qui serait, selon moi, une solution viable au problème. 

    Bien à toi. 

    22
    Mardi 12 Août 2014 à 14:20
    Hanna

    A Tibor

    Jusqu'au coude?:)
    En fait Tibor, je répondais surtout à Marie qui se référait à son expérience de chrétienne amie d'Israel. Je sais bien que l’antisémitisme s'habille d'oripeaux divers selon les époques, qu'il prend une couleur religieuse, anticolonialiste, marxiste ou shmarxiste.
    Plus que les antisémites, ce qui est à craindre ce sont les suiveurs, les gobe-tout, les conformistes ou naïfs.
    Ils acceptent sans broncher tout ce que leur raconte la propagande islamiste.
    J'ai retrouvé ce texte d'Arthur Koestler à propos de la naïveté de l'Occident envers le communisme et  l'URSS:
    "L’entière vérité au sujet du régime qui règne à présent sur un tiers du globe- à savoir qu'il est le gouvernement le plus inhumain et la menace la plus grave que le genre humain ait jamais rencontrée- est psychologiquement aussi difficile à accepter pour la plupart d'entre nous qu'un ciel vide pour un homme du Moyen-Age.
    La difficulté est presque la même pour le paysan italien illettré que pour un romancier français tel que Sartre, ou pour un politicien extrêmement réaliste comme Roosevelt (qui croyait sincèrement que le régime de Staline était une espèce de New Deal asiatique et baroque, qu’après la guerre, l’Amérique s'entendrait très bien avec le peuple russe et que la seule menace à la paix, après la guerre, viendrait des desseins impérialistes anglais).
    Que le grand Président des USA ait pu croire cela en dépit de toute la documentation existante sur la théorie communiste et la pratique soviétique; que des politiciens démocrates expérimentés, dans le monde entier, aient pu croire cela, sans parler des savants, érudits et intellectuels de tous genres, est une indication des forces profondes et productrices de mythes qui étaient et sont encore en activité"
    Les mythes se transforment pour perdurer.La bien-pensance chrétienne, qui a été pendant des années support d’antisémitisme en Occident est de même nature et probablement de même origine que celle de l’extrême gauche actuelle (communiste inclus) qui motive les attaques sans discernement contre Israel et qui défend au risque de se parjurer à tout crin les tenants de l’idéologie totalitaire représentée par l'Islam aujourd'hui.
    Et les gobe-tout sont bien entendu attirés par ce vomi de bons sentiments.
    Amicalement

    23
    Marie
    Mardi 12 Août 2014 à 15:11

    Tibor a répondu excellemment. Je me retrouve dans ses propos. Hanna vous citez La Croix et la Vie deux journaux dont la tendance a toujours été à gauche. Je connais la mère d'une des rédactrices de la Croix et je sais qu'elle est très gauche parisienne. Quand nous étions enfants ces périodiques je ne l'ai jamais vu seul Le figaro entrat à la maison .

    "Le site du Patriarcat Latin ou du Custodia Terra Sancta qui déverse un fiel, intelligemment élaboré sur les Israéliens.Ces deux institutions fournissent aussi les guides aux pèlerins!" Pensez vous vraiment que le peu de chrétiens pratiquants en France s'abreuvent à ces fontaines?

    "La bien-pensance chrétienne, qui a été pendant des années support d’antisémitisme en Occident" J'en connais quelques uns mais ils sont loin d'être majoritaire, beaucoup raisonnent plus en terme de compassion et ça il faut l'entendre.Ils font référence à la loi de Moise qui nous est  commune .

    Tibor a raison taper sur les chrétiens d'Europe, c'est une erreur fondamentale tant le nombre de ceux qui pratiquent peu ou prou est infime.C'est aussi taper sur ceux qui ont appliquer sans que cela fasse grand bruit ce que le Christ a enseigné l'Amour du prochain en faisant ce qu'ils pouvaient pour les juifs en France ou ailleurs. Je pense à ma belle mère plutôt pétainiste car fille d'officier qui avait vu en ce dernier le vainqueur de 14/18 mais qui a su mettre en application ce qui lui fut enseigner en menaçant sévèrement des personnes qui voulaient donner une famille juive réfugiée près de chez elle , certes c'était peu mais ce fut.

     

     

     

    24
    Mercredi 13 Août 2014 à 15:43

    Francine, quand tu annotes "Israel est lui aussi accusé de projet génocidaire"

    Peux-tu, s'il te plaît, préciser si tu donnes foi à cette accusation? 

    Si ta réponse est non, veux-tu dire par là que tu mets en doute que le Hamas soit une organisation génocidaire? 

    Merci d'avance. 

    P.S.: Israël est du féminin, pas du masculin... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :