• Logiciel d'Israël, 3

    J'ai lu ce matin, sur un site allié où j'ai quelques amis, un commentaire qui s'offusquait du billet d'un certain Arnold Lagémi, mis en ligne sur http://www.terredisrael.com/

    Voici la teneur dudit commentaire :

         "Lu sur blog terre d’Israël :

    "Chacun sait le risque que représentent en Israël et ailleurs les sectes missionnaires chrétiennes.

    Ils opèrent discrètement, dissimulent leur identité et ne se révèlent qu’une fois persuadés que leur proie est prête à franchir le pas.

    Ce débat comptera parmi ses mérites d’avoir révélé et confirmé que les islamistes ne sont pas les seuls à pouvoir s’immiscer dans nos échanges. Les missionnaires
    chrétiens aussi ! Ces individus utiliseront un pseudo juif, tromperont votre vigilance, et, de commentaire en commentaire gagneront votre confiance. Le
    risque d’être abusé existe et nos vieux ennemis n’ont pas renoncé à leur ambition de convertir Israël.

    D’une manière générale, méfiez vous de toute référence à la bible, rédigée sous forme de prière qui n’est pas habituelle chez les Juifs. Les sectes recourent
    fréquemment à la prière, même dans un texte dont le sujet n’a rien à voir avec la prière.

    N’hésitez pas à signaler à la direction du site toute attitude qui éveillera votre méfiance.

    Arnold Lagémi"

    Non mais ! Désolée mais là je dois le dire, ce texte est mensonger ; blessant, fâchant…d’abord, les chrétiens ne se cachent pas derrière un pseudo juif, ni ne cache leur identité aux juifs. Je suis très déçue de la façon dont ce type nous décrit ici… Vraiment je suis heureuse de savoir qu’heureusement les juifs ne repoussent pas tous les seuls amis véritables qu’ils leur restent… car il ne leur en reste pas beaucoup. Il serait fort dommage, que certains juifs, poussent les derniers véritables amis des juifs à se retrancher… Laissez-moi vous dire que les gens chrétiens qui ont sauvé des juifs à la 2e guerre mondiale au péril de leur vie, ne l’ont sûrement pas fait par intérêt de conversion ! Complètement aberrant ce genre de suspicion…
    Ni les chrétiens qui passent leur temps à défendre Israël et les juifs sur les blogs, à se faire insulter, ne le font non plus par intérêt. Bien au contraire, ils sont détestés, on les assimile à des terroristes …

    Désolée, mais là je devais le dire !"

    Le texte mis en cause et reproduit ci-dessus en italique est consultable ici :

    http://www.terredisrael.com/wordpress/?tag=arnold-lagemi

    Et j'ai le regret de le dire à cette personne qui exprime sa déception plusieurs choses :

    Pour commencer "cool", je comprends sa déception et tout ce que j'ai pu lire sous sa plume me confirme qu'elle est une réelle sympathisante d'Israël et du peuple juif. En retour, elle a ma sympathie aussi sincère que la sienne.

    Mais je suis fondamentalement d'accord avec Arnold Lagémi.

    Il me faut dire pourquoi.

    Je pense que, parce que c'est dans mon caractère, j'aurais simplement été peut-être plus diplomate, que j'aurais parlé de certains, sans généraliser. Pour éviter toute polémique, j'aurais peut-être devancé votre argument des juifs sauvés par les Chrétiens lors de la Shoah.

    Mais sur le fond, je suis d'accord avec lui.

    Pour être complet, je vais tenter de mettre en ligne la vidéo que nous propose un autre intervenant qui répond à votre commentaire en allant dans votre sens (résultat incertain, si ça ne marche pas ce sera seulement le lien).

    Vidéo :

     http://www.youtube.com/watch?v=Bhs_VF6Xp90

    Que dit cette vidéo ?

    D'une part que beaucoup de juifs israéliens se convertissent à un nouveau courant Chrétien, l'Evangélisme.

    Ensuite, qu'il n'est pas juste qu'ils soient regardés de travers, parce que, quand même, ils font leur service militaire comme tout le monde, certains même dans des unités d'élite.

    Kol 'a kavod !

    Mais ils sont dans ce cas israéliens, ni juifs, ni évangélistes, simplement des citoyens israéliens qui défendent bravement leur pays. Qu'ils soient athées, falashas, druzes volontaires – voire arabes israéliens volontaires, j'ai déjà dit qu'il y en a – n'a strictement aucune importance.

    Ce qu'on voit ensuite dans cette vidéo, c'est que certains ne veulent pas dire à leurs parents ou grands-parents qu'ils ont quitté le judaïsme. C'est pathétique, c'est un peu triste, mais le drame est à venir.

    On assiste ensuite à une scène qui m'a franchement affligé, une sorte de transe collective avec des bambins qui semblent bien s'amuser et une foule qui scande "Yoshua ! Yoshua !". Et là j'ai peur.

    Avez-vous assisté à une Bar-mitsva, ou une Bat-mitzvah (pour les filles, chez les libéraux) ?

    Vous n'y verriez pas ce spectacle, cette mise en scène à l'américaine (j'ai des amis américains).

    Vous y verriez, dans un silence de profonde écoute, ce qu'un jeune homme ou une jeune fille nous dit de tout ce qu'il (elle) a comprit, de la mesure de son engagement, de sa compréhension de ses racines, de ce qu'il (elle) veut en faire. Là, à ce moment, il (elle) est seul(e) et en même temps avec tous, et en même temps BA ROUH 'A SHEM, que je traduis librement par "Dans le souffle du Nom".

    Je demande l'indulgence du jury pour les méandres de ma pensée !

    Mais vous le savez, nous autres juifs sommes les meilleurs coiffeurs du monde. La preuve en est que nous savons couper les cheveux en quatre, en ce, dans le sens de la longueur. En plus, même sur un crâne chauve !

    C'était mon mot d'humour avant le drame. Que voici.

    Le commentateur que j'ai cité évoque ceux qui aiment Israël et les juifs. J'aime qu'on m'aime. Je préfère à l'amour aveugle le respect. Le respect, tout le respect, rien que le respect. Si, ensuite, il y a amitié, voire plus si affinités, pourquoi pas ?

    Mais d'abord le respect.

    Regardez l'Histoire. Jésus ? Aucune trace historique[1].

    Israël ? Un état qui renait après deux mille ans. Fondé par qui ou quoi ? Le peuple juif.

    Sans la religion juive, le peuple juif serait disparu depuis belle lurette.

    Autrement dit : chaque fois qu'un juif laisse ses racines pour en prendre d'autres, il fait partie d'une hémorragie qui, elle, aura raison de ce peuple.

    Et il ne faut pas oublier que les conversions, les assimilations ont causé plus de pertes dans le peuple juif que toutes les persécutions réunies.

    C'est ce que je retiens de l'article d'Arnold Lagémi, et c'est la raison pour laquelle, quand bien même aurais-je mis plus de forme, je suis fondamentalement d'accord avec lui.

    Pour le reste, je n'ignore pas que des Chrétiens ont risqué leur vie pour sauver celles de juifs, je n'ignore pas que, bien souvent, ce fut dans un but totalement désintéressé, mais il faut être clair aussi sur le fait qu'il y eut des dérives.

    Je redonne ici le lien sur l'affaire Finaly :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Finaly

    Pour une de connue, combien d'autres ?

    Je crains d'avoir été un peu long, mais je devais le dire !



    [1] Un petit mot sur Jésus, qui n'engage que moi. Il n'a rien inventé, lui. Mais par la suite (les évangiles ont été rédigés au moins 30 ans après sa disparition), on lui fait dire au moins deux choses totalement contraire au judaïsme.

    D'une part – mais on ne trouve cela que chez Matthieu et Marc – l'idée d'aller "enseigner parmi toutes les nations.

    Pourquoi faire ? Le paradis est accessible, pour les "non-juifs", à tous ceux qui suivent les lois noachides

    Et puis, la sainte trinité. Alors avec cela, pour les juifs, on quitte le monothéisme….

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    corse2b
    Lundi 9 Novembre 2009 à 20:17
    Bonsoir mes amis Juifs,
    Je suis chrétiens et je vous aime bien car en vous coule le sang du Saint d'Israël, la Gloire d'Israël, la Lumière du monde : Jésus.
    Pour répondre à un de vos intervenant qui dit qu'il n'y a aucune preuve de l'excistance de Jésus, je l'invite à aller consulter ce site :
    http://bible.archeologie.free.fr/sommaire.html
    N'oubliez quand même pas que le chrétien est greffé sur la souche d'Israël, nous sommes une pièce rapportée sur votre histoire, votre religion  et je vous en remercie de tout coeur.
    Israël est éternel, heureusement
    L'homme moderne qu'il soit Juif ou chrétien s'est éloigné de son Dieu et c'est là le vrai drame.
    Je vous aime vraiment.
    2
    sabra
    Lundi 9 Novembre 2009 à 22:14
    Délicates et épineuses questions.
    Une véritable amitié consiste au respect mutuel des choix. Mais ces choix peuvent aussi mener chacune des parties à l'éloignement, voire à l'opposition.
    Je veux bien entendre et prendre en considération des arguments a priori contraires à mes convictions. Mais s'ils ne me convainquent pas, je préfère arrêter la conversation là-dessus.
    3
    Hannaelle
    Mardi 10 Novembre 2009 à 00:43
    Shalom Iratika,

    Merci d'aborder ce débat en toute franchise. Des amis, doivent être capable de se dire les vraies choses.

    Mais si tu permets, j'aimerais que tu visites ces liens, de façon objective, sans penser que je veux à tout prix te convertir. Non, parce que je désir simplement faire connaître quelque chose qui est très mal, connu.

    je connais des juifs messianiques ; ils sont toujours juifs tu sais. Pratique le shabbath, les fêtes de l'Éternel etc.

    M'enfin, je t'invite à visitez ces liens mon ami.

    Et saches que je n'aime pas plus les juifs messianiques que les juifs rabbinique, laïcs, athées ou autre. Mes amis, je ne les base pas sur mes croyances nécessairement. j'ai un grand ami juif de France qui n'est pas messianique. Et je l'aime autant que les juifs messianique ou les autres disciples de Christ. Des amis, cest beaucoup plus que des croyances.


    http://www.bethyeshoua-channel.com/03fevrier2007.htm

    http://www.yechoua.com/index2.html

    http://www.soucatdavid.net/


    Grand shalom à toi.
    4
    Hannaelle
    Mardi 10 Novembre 2009 à 00:46
    Je voulais rajouté que lorsqu'on aime, on respecte aussi. On ne peut respecter si on aime pas.
    Je vais envoyer un message  en trois partie, si le modérateur du blogue le veut bien.
    5
    Rotil Profil de Rotil
    Mardi 10 Novembre 2009 à 12:14
    Hannaelle,

    "On ne peut respecter si on aime pas."

    C'est bien ce qui nous sépare... Je pense au contraire qu'on peut respecter même quand on n'aime pas. C'est même le fondement de la vie en société !

    Sois aimable de ne plus mettre ce genre de liens ici, car je ne veux pas jouer contre mon camp. Ne vois pas malice à ce sujet.

    Merci.
    6
    Antislam
    Mardi 10 Novembre 2009 à 20:32
    Bonjour,


    Que veut dire "Allez enseigner toutes les nations" ?

    Simplement répondre le monothéisme chez les gentils , les nations ou les goyim comme on voudra ...
     
    N'oublions pas que par exemple à l'époque du Christ , celle décrite par César à peu de chose près , "nos ancêtres les Gaulois" sacrifiaient  aux dieux des prisonniers enfermés  dans des mannequins d'osier.

    Très  loin de la théologie hébraïque qui -qu'on le veuille ou non- est le socle du Christianisme ...

    Mireille Haddas-Lebel a bien montré la convergence de pensée entre Jésus  et Hillel qui enseignaient à la même époque ...

    Amitiés.




     
    7
    sabra
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 01:36
    Ah, mais moi j'aime bien qu'on m'aime... pour ce que je suis. Et je suis qui je suis, avec mes croyances et les chemins que je suis. M'aimer pour ce que je puisse devenir - pourquoi pas? Tant que je suis libre de mes choix et que tout choix est amoureusement accueilli - no problem!
    Ceci étant dit, l'amour inconditionnel me semble peu pratiqué dans ce monde. Ou alors  il couvre un certain mépris, ou condescendance.
    8
    Hannaelle
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 06:44
    Rotil, désolée, je pensais que tu voulais discuter en toute franchise. Je ne voulais pas t'offenser, sois en certain...
    Je respecte ton blogue, je n'y mettrai plus ces liens... Mais je suis quand même certaine, que tu n'as pas écouté jusqu'à la fin le premier lien. Ce n'est pas grave.

    Pour le respect, on s'est mal compris. Je ne dis pas que l'on peut pas respecter même si on n'a pas de lien amicaux avec quelqu'un ! Effectivement, en société il doit y avoir un respect mutuel, pour que la société puisse fonctionner de façon la plus saine que possible.

    Je voulais dire que lorsque l'amitié ou l'amour y est présent, le respect coule d'avantage de source. Mais, ça ne veut pas dire que le respect n'est pas possible entre 2 personne qui sont différent, même s'ils ne sont pas ami.

    J'arrête ce débat pour ma part, et sois certain de mon amitié et sans rancune à toi, cher ami.

    Pour ma part, le lien et l'amitié qui me lie à Israel et aux juifs, ne change absolument pas. Pour plusieurs raisons :

    La première est que D.ieu me demande d'avoir un amour  particulier pour son peuple et son héritage. 2ièment,  le traitement qui est réservé à Israel et aux juifs, est dès plus injuste. Même si j'étais athée, je soutiendrais Israel. Car c'est une question avant tout de justice et de moralité. Voilà pourqquoi je disais que mon but est sans intérêt mais tout simplement la soif de la justice. Il est ni normal ni moral, qu'Israel soit traité comme le déchet du monde et que les pires crimes lui soit collé. La façon que l'on traite ce petit pays qui fait tout pour survivre  entouré de plus de 300 milions d'individus qui rêve à longueur d'année de l'anéantir de la surface de la terre, en crachant leur venin mortel dans le monde entier de mensonges et de désinformation, tant disque pourtant,   les pays dans ce bas-monde,qui piétinent sans répit les droits de l'homme les plus élémentaires, ne manque pourtant pas. Mais c'est toujours sur Israel que le blâme revient. Je suis las et fatiguée de ce deux poids deux mesures. J'espère que tu me croiras.

    9
    Gaugamèles
    Mercredi 11 Novembre 2009 à 09:51
    Je n’ai pas à juger les convertis. La conversion peut supposer un cheminement fort complexe qui engage toute une intimité. Par contre, je n’aime guère ceux qui cherchent à convertir, et quelque soit la méthode employée, brutale ou doucereuse, insidieuse ; non, vraiment, je ne les aime pas ! Le judaïsme est aussi une école de réflexion qui ne cherche pas à convertir, qui invite à réfléchir – et tout azimut –, à pratiquer une gymnastique mentale des plus fécondes, une gymnastique en rien mécanique, toujours variée. Chercher à convertir les Juifs et, plus généralement, chercher à convertir me semble être une besogne des plus tristes. Les agents recruteurs des religions feraient mieux d’employer leur temps à approfondir leur propre religion.
    10
    sabra
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 00:57
    J'avoue avoir le plus grand respect pour deux convertis, nés Catholiques et poursuivi la procédure orthodoxe pour devenir Juifs. Ça demande un courage et une conviction peu communes (je ne sais pas si, à leur place, j'aurai fait de même). Car lier son sort et celui de sa descendence à un peuple peu apprécié et à une religion peu prisée n'est pas trivial.
    11
    Rotil Profil de Rotil
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 11:45
    Effectivement, cela mérite respect. J'ai dans ma belle famille quelqu'un qui s'est convertie chez les libéraux, il paraît que c'est plus facile, mais cela lui a demandé quand même 5 ans d'études et de mise à l'épreuve de son désir.

    Elle est très fiere !
    12
    Gaugamèles
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 13:21
    Parmi les convertis au judaïsme, une grande Résistante : Ariane Knout, fille de Scriabine, abattue par la Milice, à Toulouse.
    13
    Rotil Profil de Rotil
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 13:33
    @ Gaugamèles,

    Je sens que je vais devoir mettre un morceau de Scriabine sur mon blog musical, en l'honneur de sa fille, avec un lien ici...

    Tout-à-l'heure, car là ne suis point chez moi !
    14
    Rotil Profil de Rotil
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 17:17
    Voilà, j'ai choisie l'étude opus 42 n°5, jouée par Horowitz. J'aurais mieux aimé la marche funèbre, mais je n'ai pas trouvé d'interprétation à la hauteur.

    http://spicilege.eklablog.com/alexandre-scriabine-c117909
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    15
    gaugamèles
    Jeudi 12 Novembre 2009 à 19:03

    En hommage à Ariane Knout de l'Armée Juive. Ariane Knout, fille de Scriabine et, ce qui est moins important, nièce de Molotov. Merci Rotil.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :