• Les oeufs...

     

    Toute honte bue, j'avoue ne pas faire partie des riches. En fait, en ce moment, la thune et moi, ça fait au moins deux…

    Défaut de paiement, l'on m'a coupé le gaz…

    Alors, que faire de mes œufs crus?

    Je vais frapper à la porte de mes voisins, nantis des cinq (œufs) qui me restent.

    La dame m'ouvre, et je lui dis: "SlaH li, sagrou et 'agaz etsli ki lo shilamti, oulaï at yéHola levashel et 'abeitzim sheli?" (= excuse-moi, ils ont coupé le gaz chez moi car je n'ai pas payé (la facture), peut-être tu pourrais cuire mes œufs?)…

    Cette madame n'aura pas même la politesse de me dire un seul mot d'acceptation. Les israélien sont malpolis, tout le monde sait cela.

    A peine un petit sourire, elle prend mes œufs…

    Et moi j'attends… 10 minutes, un quart d'heure, 20 minutes, mais qu'ils foutent donc avec mes œufs, diantre! Il ne faut pas une heure pour cuire cins malheureux œufs, quand même!

    Et puis on frappe à la porte. C'est le mari, qui me rapporte mes œufs d'une main, et de l'autre, un plat chaud. Les 20 minutes, ç'avait été pour me confectionner un plat chaud.

    Je dis "toda raba, raba, raba!" (=merci énormément), et lui, simplement: "Tiyé bari" (=Porte-toi bien!)

    C'est Israël. C'est normal. C'est en Israël normal, en Israël c'est courant, c'est banal, c'est quotidien…

    Des anecdotes comme celle-ci, j'en ai de quoi écrire un bouquin.

    Mais les israéliens sont malpolis quand même. Z'ont pas besoin d'être polis, car ils sont humains et comprennent avant qu'on ait terminé la phrase…

    Chaque matin, quand un juif met ses téfilin, ils récite cette prière qui veut dire à peu près cela: "Je prends sur moi ce jour d'aimer mon prochain comme moi-même."

    C'est pourquoi ils cuisent les œufs de ceux qui n'ont pu payer leur gaz et y ajoutent un plat chaud.

    C'est pourquoi aussi nous avons une bonne armée, capable de nous défendre efficacement. N'ai-je pas entendu récemment un père dont deux des enfants sont sous les drapeaux dire "Un gamin qui ne cède pas sa place à plus faible que lui dans le bus n'est pas digne de servir dans Tsahal"?

    28 kislev 5773, Hanouka 4

    (Car la nuit est tombée…)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :