• Le logiciel d'Iraël

    Je prends le risque de chagriner certains qui critiquent, en défense de notre belle langue, le terme logiciel appliqué au fonctionnement de l'être humain. Souvent à juste titre, ils s'attristent d'expression telle que "il serait temps de changer de logiciel" pour dire plus simplement "vous devriez revoir vos comportement".

    Je veux aussi insister sur un point : le titre de ce billet "le logiciel d'Israël" ne fait volontairement pas de distinguo entre les juifs et Israël, parce que je pense qu'Israël n'existerait pas sans les juifs (accessoirement car je crains aussi que bientôt les juifs n'existeraient plus sans Israël).

    Ces deux choses étant dites, je vais maintenant exposer ce que j'entends par le logiciel d'Israël.

    N'étant pas informaticien, simplement un simple utilisateur, je ne puis vous en donner les arcanes.

    Je n'en vois que des résultats, dont je vais énumérer certains.

    Le premier est que, malgré de nombreuses diasporas dont la première remonte à Nabuchodonosor, Israël existe toujours.

    Malgré aussi d'innombrables persécutions, avec les tentatives d'éradications et les obligations de se déplacer vers différents endroits plus tolérants.

    Dans l'Histoire moderne, c'est la renaissance d'un Etat.

    Un autre résultat, c'est la proportion étonnante de prix Nobels attribués à des juifs : 164 sur 740.

    Et ce, pour 0,002 % de la population mondiale[1] !

    D'autres choses sont surprenantes, ainsi Israël (le pays), a réussi a placé dès 1988 un satellite de 140 kilos sur une orbite se propulsant vers l'ouest, c'est-à-dire à l'encontre de la vitesse de rotation de la Terre[2].

    D'autre part, Israël est parmi les pays les plus performants dans plusieurs domaines technologiques, dont certains sont essentiels pour l'avenir de la planète. Par exemple, un produit est en cours de développement pour la préservation des abeilles, ainsi qu'un vaccin contre la grippe saisonnière qui sera efficace même en cas de mutation du virus.

    Une quantité de composants électroniques qui équipent nos ordinateurs sont d'origine israélienne, ce qui ne manquera pas de gêner les divers groupements qui appellent au boycott de ce pays.

    A cette réussite on avancera trois raisons immédiatement apparentes.

    L'Histoire des persécutions a sans doute eu un effet de sélection naturelle.

    L'Histoire des déplacements forcés a sans doute incité les rescapés a travailler dur pour développer facultés et connaissances.

    Cette même Histoire est cause que les juifs, le plus souvent, parlent 2, 3 ou davantage de langues.

    Mais il serait trop facile de ne retenir que ces trois causes sans se poser une question : pourquoi cette Histoire ?

    Il est une racine, une cause qui conditionne cette traversée des siècles, c'est le refus de renoncer à l'identité juive, dont le fondement est religieux.

    Ce refus est très loin d'être majoritaire chez les juifs, nombreux sont ceux qui, par conviction ou intérêt personnels ou encore par pressions extérieures, ont fait le choix de l'oubli et ont préféré une assimilation complète.

    Ce sont les enfants perdus d'Israël, dont certains d'ailleurs ne sont pas toujours perdus définitivement.

    On a retenu que je parle de fondement religieux, ce qui est quelque peu différent de la religion.

    Je suis moi-même peu pratiquant, ce qui n'est pas contradictoire avec un intérêt certain pour la religion.

    Mais je m'arrêterai là aujourd'hui, m'estimant trop peu compétant, espérant des commentaires de personnes plus savantes.



    [1] Dans ce lien que je propose, le nombre de Nobels juifs est opposé à celui des Nobels musulmans. Je ne sais pas s'il faut se réjouir de cette disproportion. Dans le cadre du conflit qui oppose les juifs aux musulmans, les premiers peuvent se rassurer, mais si, justement, l'Islam faisait un aggiornamento important, on peut espérer que les Nobels juifs et les Nobels musulmans (ou issus de l'Islam) pourrait peut-être se mettre à dialoguer. On a bien le droit de rêver…

    [2] Les autres pays profitent de la vitesse de rotation terrestre. Pour une mise en orbite, ils doivent donc animer leurs lanceurs d'une vitesse d'environ 26000 km/h, cette vitesse variant selon la latitude du lieu de lancement. Pour mettre un objet en orbite dans le sens inverse de la rotation de la terre, à la latitude d'Israël, le lanceur devra donc atteindre une vitesse d'environ 28000 km/h.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    sabra
    Vendredi 30 Octobre 2009 à 03:29
    Certes, CCCertes, on peut apprécier la distinction "logiciel" - "matériel". Il faudrait peut-être la clarifier davantage.


    En tout cas, pour ce qui est de la sélection, notamment quand il s'agit de juifs, elle ne peut être qualifiée de "naturelle". Les pogroms et les discriminations ne peuvent être caractérisés comme "naturels". Au contraire, ils sont arbitraires.  Survivre à une exaction combine chance et  coïncidence plus qu'intélligence.

    2
    Rotil Profil de Rotil
    Vendredi 30 Octobre 2009 à 13:19

    @ sabra,

    Bien d'accord sur le fait que les pogroms et les discriminations sont de nature arbitraires et non naturels. Je voulais simplement dire - mais n'ai pas été assez précis - que le fait de les éviter ou d'y survivre peut peut-être avoir quelque chose qui est de l'ordre de la sélection naturelle.

    * Le fait d'anticiper les persécutions et de quitter l'endroit où elles allaient survenir révèle une certaine prudence que certains n'ont pas eu, malgré les nombreux signes avant-coureurs;
    * Celui de survivre dans les camps de concentrations, malgré le froid, les privations, indique une constitution peut-être plus robuste que celle de ceux qui y ont succombé.

    C'est ce que je voulais dire, et mon point de vue était totalement exempt de considérations morales.

    3
    sabra
    Vendredi 30 Octobre 2009 à 19:04
    Tel que je l'envisage, le logiciel d'Israël ne consiste pas à fabriquer des "intelligences" (ça, c'est un effet secondaire) mais en la recherche du bien-être, pour tous les êtres. C'est ce qu'Hillel l'Ancien dit dans sa fameuse réponse "résumant la Torah": ne fais pas à ton prochain ce que tu n'aime pas qu'on te fasse, le reste n'est qu'interprétation qu'il faut étudier (c'est plus court en araméen ).

    Quand ce logiciel rencontre des problèmes (de) matériel, il doit rechercher avant tout des moyens ou des manières pour continuer  d'être (de fonctionner), afin de pouvoir continuer la quête du bien de l'être.
    Autrement dit, c'est un logiciel de vie qui doit aussi faire face à des problèmes de survie. Mais sa fonction première est de créer un avenir meilleur. Y compris en améliorant le matériel...
    4
    sabra
    Vendredi 30 Octobre 2009 à 19:30
    Les 2 exemples étoilés ne sont pas forcément indicateurs de capacités intellectuelles. Le premier indique aussi des ressources et/ou des possibilités matérielles (faire partie du quota auquel un visa est consenti, par ex.). Et le second davantage (plus de chances de survivre en arrivant plus tard que d'autres, en meilleure condition physique, par ex.) .

    Ce qui relève du logiciel est l'éternel recommencement, la reconstruction, après les malheurs et les misères subis. Malgré eux.
    Ce désir et cette capacité sont un dénominateur commun de tous les enfants d'Israël, pas seulement de ceux qui ont survécu.
    5
    Rotil Profil de Rotil
    Vendredi 30 Octobre 2009 à 22:53
    Bien d'accord, Sabra. Ce qui fait interrogation pour moi, c'est ce qui se trouve à la base.

    Et c'est d'autant plus important pour moi qu'au départ, j'étais tout-à-fait agnostique.

    Or, ce qui m'apparaît de plus en plus, c'est qu'Israel perdure par une foi, une croyance...
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Willofly
    Lundi 2 Novembre 2009 à 23:35
    Une foi, une croyance fait vivre et unie Israël et quelle croyance Rotil, la foi au D. vivant, El Haï !
    Pour moi tout est scellé dès le début, dès aprés la chute. Il faut se souvenir du nom de la mère des vivants, il signifie vivante. Cette inimitié que D. annonce entre la postérité de la femme et le serpent dit presque tout : les souffrances, les persécutions (la blessure au talon), la perfidie du langage (comme celui du serpent) et aussi, au final, l'écrasement de la tête du rusé, de celui qui est nu (D. ne lui a pas donné de vêtement).
    Viennent ensuite ceux qui ont continués jusqu'à Abraham et puis Isaac et Jacob/Israël : leur parcours dans la foi est imputé à justice et ce sont des promesses, une alliance toujours rappelé, toujours vivante car une alliance ne se rompt pas! Une fois faite, elle n'a plus ni commencement, ni fin.
    Les prophéties avaient annoncées beaucoup de chose qui se sont passées et d'autres qui s'accomplissent sous nos yeux car notre époque fait de nous des témoins privilégiés, même si nous sommes perplexe parfois.
    D'autres prophéties s'accompliront encore, il en très peu qui ne le sont pas.
    La Parole vivante vie, D. ne change pas comme les hommes, ce qu'Il dit s'accompli toujours.
    Les croyants ont répétés et répétés ses Paroles de vie et elle n'est pas revenu à Lui sans effets.
    Israël est la prunelle des yeux de D. et aussi son soldat et personne n'échappe à son nom puisque c'est ce qu'il est.
    C'est peut-être un peu décousu Rotil et je m'en excuse mais en tout premier, voilà ce que je vois.
    Je me suis faite bien silencieuse mais je ne t'oublie pas et je t'écris bien en mp vite.
    7
    mcm
    Mardi 3 Novembre 2009 à 01:11
    pourquoi cette Histoire ?

    Et bien c'est simple, Hashem vous a préposé pour publier et faire connaitre son nom aux habitants de la terre, mission longue et douloureuse mais très valorisante.

    Faut il que ce soit moi, un non juif qui vous le rappelle ?

    Comment votre peuple qui par ses écrits admirables m'a fait connaitre le D.ieu que je cherchais, le seul vrai D.ieu d'amour et de vérité, ce serait à moi de rappeler à votre peuple ses obligations ?

    Il est tard je poursuivrais cette  conversation avec vous Rotil, car le thème m'interesse et j'y ai beaucoup cogité.
    8
    Rotil Profil de Rotil
    Mardi 3 Novembre 2009 à 17:46
    Merci à tous les contributeurs ! Grosso modo, je suis assez d'accord avec bien des choses exprimées. J'y reviendrai sous peu pour préciser ma pensée.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :